Contenu non disponible, Merci de retourner votre smartphone (En attente image)

HT2F

Hack to the future

c’était le 21 octobre 2015 à la MRI

Avec : Association des étudiants de l’ESAM Caen-Cherbourg, Brother System, Le Café des Images, Casus Belli, CCI Caen Normandie, CFAI Calvados-Manche, La Coding School, CulturaCaen.fr, Digital Airways, Festival "Interstice", Samuel Lecoq, Pôle ATEN, Relais d’sciences, Jean-Marc Routoure (GREYC) et Vitamean.

Hack to the future, c’était aussi et surtout l’utilisation de la pop culture pour faire médiation sur les sciences et techniques !

L’arrivée présumée de Marty était un prétexte pour réunir des professionnels autour de la co-construction de projets, et passer ensemble une journée agréable et efficace, avec l’idée de créer ou re-créer les objets du film, supposés exister et être utilisés en 2015 ! Une expérience humaine et technologique forte et efficiente, à retrouver en textes et en images, et surtout « en vrai » à la MRI lors du prochain évènement !

Parcourez la restitution :

2015

Sur la presqu’île de Caen.

Trois éclairs successifs retentissent, laissant apparaître de nulle part une voiture au design singulier fonçant à vive allure. Elle s’immobilise. Alors qu’elle est encore fumante, la porte s’ouvre. Un jeune homme au look avant-gardiste et… exotique fait son apparition...

C’est Jack of the Future !

Il arrive de 2045 !

Il est là pour le bon déroulement de Hack to the Future, l’événement qui risque de bousculer notre perception du temps ! Jack va s’assurer qu’aucun paradoxe temporel ne vienne perturber notre univers… Ça serait pas le pied !

Baskets avec laçage automatique, Hoverboard (mais qui ne marche pas sur l’eau), casquette de policier électronique… En 1989, date de la sortie de Retour vers le Futur II, Robert Zemeckis avait une vision assez particulière des technologies de 2015. Mais le 21 octobre de cette même année approchant à grand pas, il semblerait que le futur ait pris du retard.

Pas d’implantations bioniques ni de voitures volantes et encore moins de Dents de la mer 19… Heureusement, nos ingénieurs et nos techniciens, bien d’aujourd’hui, vont rendre la vision du film prophétique ! À eux de recréer les technologies présentes dans le film afin que 2015 soit une année bien dans son époque.

Je m'appelle jack

et je viens du futur !


de l'an 2045 exactement !

J’ai une mission à accomplir ! Je dois m’assurer que toutes les technologies et les innovations du futur soient en cours de création dans votre présent ! Ici même, à la Maison de la Recherche et de l’Imagniation ! Si ce n’est pas le cas, cela pourrait créer un paradoxe temporel dont l'issue engendrerait une réaction en chaîne qui pourrait déchirer le tissu même du continuum espace-temps, provoquant la destruction totale de l'Univers.

Hypothèse la plus pessimiste, je vous l'accorde : le cataclysme pourrait être plus localisé et affecter uniquement notre Normandie. Alors reculez un peu, et c’est parti pour les 88 mp/h !

Nom de zeus !

Jamais je n’aurais cru qu’il y allait avoir
autant d’inventions à cette époque !

J’ai voyagé en plein âge
d’or de l'imagination !

Nous avons évité le paradoxe temporel ! Jack of the Future l’a confirmé, les avancées technologiques de la journée du 21 octobre 2015 à la MRI ont permis au continuum espace temps de ne pas se rompre, préservant ainsi notre galaxie.

Illustrations Edward Eyth

Je suis complètement
rassuré !

Grâce à toutes les équipes présentes et à leur savoir-faire, nous avons pu recréer toutes les inventions et ainsi éviter le paradoxe ! Mon futur, qui est en fait aussi mon présent, mais qui est à présent votre futur, est écrit comme il se doit ! On se revoit en 2045 !

Guillaume Dupuy, Maxime Charon, Sarah Perrier, Matthieu Le Solliec

Photos Casus Belli / Vincent Connétable / Luc Brou / IDEAM-DESIGN